Début de saison au jardin partagé Leroy Merlin

Voilà, la saison 2018 du jardin partagé est ouverte ! Pour l’occasion, un sympathique buffet était offert par la direction du magasin Leroy Merlin de Lognes, juste à côté du jardin. Après avoir pris des forces, avec les collaborateurs présents et bien motivés malgré le froid, nous nous sommes attelés aux dernières récoltes. En effet, à cette période, beaucoup des légumes encore en place s’apprêtent à fleurir, et deviennent de ce fait inconsommables. Nous avons donc récolté tous les poireaux. Puis, ce fut le tour des mâches, où pointait déjà une timide floraison. Enfin, nous avons terminé par les carottes. Une bien bonne récolte pour un mois de février.

Semis et plantations  de saison

Février, c’est le moment pour commencer à semer au jardin. Bien sûr, la terre ne doit pas être gelée, on doit pouvoir y tracer un sillon. A cette époque, on peut mettre en place les oignons, les échalotes et l’ail. Certains jardiniers les plantent dès le mois d’octobre. Il est vrai qu’ils ne craignent pas le froid. Au niveau des semis, c’est le moment pour les fèves. On peut aussi commencer les premiers petits pois.

Avec une petite équipe de vaillants jardiniers qui ont sacrifié une partie de leur pause déjeuner, on s’y est mis. Fèves, petits pois, oignons et échalotes sont désormais en place.

de l’Intérêt du Paillage…

Le jardin est resté paillé tout l’hiver. Ainsi, chacun a pu se rendre compte de l’intérêt de ce paillage. Sans motoculteur et sans bêchage, nous avons pu tracer des sillons pour y déposer les précieuses graines. Nous avions bien sûr au préalable enlevé la paille pour pouvoir sillonner à notre aise. Puis, une fois les semis réalisés et les sillons rebouchés, nous avons remis le paillage en place. Cette couverture bienfaisante contribuera à la fertilité du sol grâce aux très nombreux vers de terre qui continueront à s’en nourrir. Mais le paillage permettra aussi de protéger les graines des derniers froids hivernaux. Un autre intérêt du paillage, c’est qu’il permet aux graines de germer sans être trop visibles par les oiseaux. Car les jardiniers le savent bien, les sillons verts tendres qu’aperçoivent les pigeons dans un jardin bien dégagé, sont pour eux une invitation irrésistible à la gourmandise.

Une équipe motivée, un jardin dédié, encore une belle saison qui s’annonce pour ce jeune jardin partagé.

semis du mois : les fèves

On cultive les fèves en Europe et autour du bassin méditerranéen depuis des siècles. C’est une plante de la famille des fabacées (anciennement légumineuses). Les plantes de cette famille ont une particularité : elles captent l’azote de l’air, le stockent dans des nodosités le long de leurs racines. Quand la plante meurt, l’azote est restitué dans le sol, ce qui l’enrichit naturellement. Dans cette famille prolifique on trouve, les petits pois, les haricots, le soja, les lentilles, le trèfle, la luzerne…

Dans le sud, on peut semer les fèves dès le mois d’octobre. Mais plus au nord, on les sème généralement en février, jusqu’en avril. Mais, plus on les sème tard, plus elles seront sensibles aux attaques des pucerons. On les récolte 4 à 5 mois après le semis.

Récoltes et intérêts des fèves

Les fèves peuvent se manger immatures, encore en cosses, comme les haricots verts. Mais le plus intéressant, c’est de les laisser grossir et de les consommer au stade de graines. Elles sont alors nourrissantes, riches en fibres et en protéines, en minéraux et en vitamines (B et C). La fève est très présente dans le régime dit “méditerranéen”.

Les meilleures variétés

D’ Aguadulce à très longues cosses, de Séville, Red Epicure.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.