Le jardin forêt

Le jardin forêt est un type de jardin particulièrement intéressant. C’est un écosystème qui a pour objectif de prendre la nature, la forêt en l’occurence, pour modèle. Dans une forêt naturelle, les plantes s’étagent sur plusieurs strates, de la canopée, la plus haute, jusqu’au sol. Pour chaque strate, on trouve les plantes adaptées à la luminosité et aux ressources de la strate. Mousses et champignons au niveau du sol, puis, herbacées, arbrisseaux, arbustes, lianes et arbres. A ces différents étages de végétation, correspond toute une faune, elle aussi bien adaptée. L’écosystème forestier est riche, diversifié, mis aussi très résilient. Les arbres atténuent la chaleur, produisent beaucoup de biomasse. Ils servent d’abris à de nombreux animaux, mais ils sont aussi des sources importantes de nourriture.

Le jardin forêt
Jardin forêt du Jardin d’épices, strate basse, avec mélange de plantes ornementales, comestibles et potagères

Pour créer un jardin forêt, on va copier ce modèle. On va certes pouvoir laisser quelques grands arbres sauvages, mais on va surtout tenter de les remplacer par des arbres fruitiers. L’idée est la suivante : reproduire un écosystème aussi varié que celui d’une forêt naturelle, tout en ayant davantage de ressources alimentaires. Il s’agit bien de créer un jardin, mais un jardin qui sera un écosystème profitable à tous, autant aux êtres humains qu’aux animaux et aux insectes. Et par profitable, on entend qu’il donnera des plantes comestibles, mais aussi médicinales et utilitaires.

Une forêt naturelle peut être parfois très dense. Dans une jardin forêt, on veillera à ce qu’à certains endroits bien définis, le soleil puisse bien pénétrer et atteindre le sol. Dans ces zones, on cultivera les plantes, potagères ou fruitières qui ont le plus besoin de soleil.

La strate de végétation haute, sera celle des grands arbres fruitiers, comme les châtaigniers, des grands pommiers ou poiriers. Des lianes fruitières pourront grimper dedans (vignes, kiwi…). Pour la strate arbustive, on trouvera des arbustes à fruits plus petits, comme des pêchers, des amandiers. Les espèces sauvages ne seront pas en reste avec les sureaux, les églantiers, les noisetiers… En dessous, on trouvera les groseilliers, les cassissiers, les framboisiers. La dernière strate, au sol, sera celle des légumes et des aromatiques. Dans les endroits les plus adaptés, on pourra même installer des champignons.

Des jardins ancestraux
Clairière de légumes sous pommier, le Jardin d’épices

Les jardins forêts, qu’on peut aussi appeler forêts jardins, forêts nourricières, forêts comestibles, ou encore jardin oasis, sont des agroécosystèmes très anciens. Ils sont encore très présents dans les zones tropicales où ils assurent la survie de nombreux peuples, tout en s’intégrant parfaitement dans l’écosystème sauvage local. Mais on en trouve aussi en zone tempérée, et de plus en plus. Le pionnier de ce type de jardin est l’anglais, Robert Hart. Il a organisé son jardin en 7 strates :

  • canopée : arbres fruitiers d’origine ou grands
  • arborée  basse (noix ou arbres fruitiers nains)
  • arbustive ( groseilliers, framboisiers…)
  • herbacée (légumes et vivaces comestibles)
  • couvre sol (plantes comestibles qui se propagent horizontalement)
  • souterraine (légumes racines)
  • verticale (lianes à fruits)

Souvent, on associe la strate herbacée, couvre sol et souterraine en une seule et même strate.

Ce système est très souvent repris en permaculture où on cherche à créer des écosystèmes les plus productifs possibles.

Le jardin forêt permet donc d’intégrer les arbres au jardin, ce qui est particulièrement intéressant quand on dispose de peu de place. Traditionnellement, on a tendance à mettre les arbres dans un coin, et faire son potager dans un autre, à un endroit bien dégagé. Voilà une technique ancestrale à remettre au goût du jour sans modération, partout où c’est possible…

Pour info : mon jardin, le Jardin d’épices, est un jardin forêt en devenir, car il faut laisser aux arbres le temps de pousser… Mais pour l’instant, c’est prometteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.