Permaculture humaine : la zone 00

En permaculture, on utilise souvent un zonage du terrain pour créer son design (mais ce n’est pas systématique). Le zonage va de la zone 0 à 5. Mais il existe une autre zone, la 00, dont on parle beaucoup plus rarement. Pourtant, elle est aussi très importante. Voyons de quoi il s’agit…

Le  zonage est une organisation des lieux en fonction de leur usage. Ainsi, la zone 0 est la zone la plus fréquentée, la plus utilisée, c’est celle dont on fait un usage intensif. Il s’agit le plus souvent de la maison et ses abords immédiats. Plus on s’éloigne vers la périphérie, vers les zones les moins fréquentées, plus le chiffre des zones augmente, jusqu’à la zone 5. Mais, le zonage commence par la zone 0…

La zone 00

Les zones de 0 à 5 correspondent à des lieux. La zone 00, c’est ce qu’il y a avant de mettre en place le design, c’est ce qui en est à l’origine :  l’humain ! Dans le processus de création du design, on attache une importante particulière aux habitants des lieux, car c’est en fonction de leurs besoins et de leurs désirs que les choses vont s’organiser. A lieu identique, on pourra aboutir à des designs complément différents.

Le plus difficile, c’est de bien définir sa zone 00.  C’est pourtant indispensable si on travaille sur la place d’une personne dans une structure, que ce soit une association, une entreprise, un lieu collectif… ou encore pour définir son design de vie. Il est tout autant indispensable de la définir si on travaille sur la place d’une structure dans un écosystème local (ville, village…).

N’oublions pas, la permaculture cherche à recréer des écosystèmes, or dans un écosystème, chaque être vivant est à sa place, il occupe une “niche écologique”. Travailler sur la zone 00, c’est faire émerger sa “niche”. Quelle est sa place dans l’écosystème que le design cherche à mettre en place ? Où serons-nous le mieux, le plus en phase avec nous-mêmes mais aussi avec les autres composantes de l’écosystème ?

Définir sa zone 00 pour trouver sa place

La zone 00 émerge quand on a bien défini ses objectifs et ce dont on a besoin pour les atteindre. Ensuite, on définit quel va être son rôle. Ces trois éléments combinés vont faire émerger sa niche personnelle, sa zone 00.

De quoi ai-je besoin dans le cadre de mon travail ? Dans le cadre de ma vie personnelle ?

Quels sont mes objectifs, mes désirs ? Qu’est-ce que je veux vraiment ? Quels sont mes objectifs de vie ? Que faudrait-il que je fasse pour me sentir heureux, à ma place ?

Quels rôles pourrais-je alors avoir ? Quel pourrait être mon rôle dans mon écosystème ? Quelle profession, quelle fonction, quelle action vais-je m’attribuer pour me sentir à ma place, et y être efficace, utile, heureux… ?

Si je réponds séparément à chacune de ces questions, je serais probablement insatisfait à un moment ou à un autre.  Par contre, si je réponds à toutes et que je les connecte, alors, je trouve ma zone 00, ma niche personnelle. Je trouve le métier qui me correspond, je définis mon projet de vie. En un mot, je trouve ma place, ma niche.

Prendre soin de l’humain

Prendre soin de l’humain, c’est le second pilier de la base éthique de la permaculture. Cela signifie avoir trouvé sa niche écologique dans son écosystème. Cela veut dire aussi prendre soin de soi, en vivant en accord avec soi-même, pour mieux vivre avec les autres. Et ça, c’est beaucoup plus simple quand on a trouvé sa place. Mais on n’est pas obligé d’avoir travaillé sur sa zone 00 pour cela. Quand on se sent au bon endroit, au bon moment, qu’on se sent épanouie, c’est qu’on a trouvé sa zone 00. On peut l’avoir trouvé naturellement, où être passé par le design.

Prendre soin de l’humain, c’est également veiller à faire des choses bonnes pour son corps, mais aussi son esprit. C’est veiller à son alimentation, à sa santé… Et donc à son environnement. Il est difficile de prendre soin de l’humain sans prendre soin de la Terre, tout est lié. La permaculture nous invite à prendre conscience des interactions constantes et complexes qui se tissent entre nous et les autres, nous et notre environnement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.